Lexique

LES CHROMOSOMES : 

 

Tous les êtres vivants possèdent dans le noyau de leurs cellules des chromosomes qui portent leur patrimoine génétique : Ce patrimoine, hérité des générations antérieures, définit à la fois les traits communs à tous les individus de l'espèce et à la fois les caractères particuliers à chacun.

Les chromosomes sont groupés par paire, c'est à dire que chaque chromosome possède un double, de la même taille et de la même forme (sauf pour les chromosomes sexuels). Un des éléments de la paire est hérité de la mère de l'individu et l'autre est hérité du père.

Par exemple, l'être humain possède 46 chromosomes (23 provenant de la mère et 23 provenant du père) et la poule en a 78, la pomme de terre 48 ...

ADN & CARACTERES HEREDITAIRES : Le chromosome est constitué d'ADN (Acide DésoxyriboNucléique). L'ADN est porteur de nos gènes. 

Les gènes sont disposés linéairement sur les chromosomes, chacun a une place sur un chromosome donné.

HOMOZYGOTES ET HETEROZYGOTES : Dans une paire de chromosomes, on retrouve donc deux versions d'un gène (on dit également allèles) codant un caractère donné : une sur un chromosome de la paire, et l'autre sur le deuxième chromosome. Si ces deux versions sont identiques, l'individu est dit homozygote pour le gène considéré. Dans le cas contraire, il possède deux versions différentes, et il est dit hétérozygote pour ce gène.

 

DETERMINISME DU SEXE

 

Chez les mammifères, la femelle possède deux chromosomes sexuels identiques XX et le mâle un chromosome X et un chromosome Y. Ces chromosomes sont de taille différente et ne possèdent pas les mêmes gènes. 

Chez les oiseaux le sexe est déterminé par des chromosomes appelés Z et W et, contrairement aux mammifères, c'est la femelle qui est hétérogamétique (deux gènes différents, ZW) et le mâle homogamétique (deux gènes identiques ZZ) . Les reptiles ont un système similaire ainsi que certains poissons et amphibiens.

CONSEQUENCES : Le coq étant homogamétique, c'est à dire possédant deux chromosomes Z, il peut être homozygote ou hétérozygote pour un gène porté par les chromosomes sexuels, comme pour n'importe quel autre paire de chromosomes. Par contre, chez la poule (ZW)  comme le chromosome Z est beaucoup plus grand que le chromosome W, une partie des gènes portés par le chromosome Z n'est pas présente sur le chromosome W. Certains gènes ne sont donc présents qu'à un seul exemplaire, on dit qu'il sont hemizygotes.

LA TRANSMISSION : COMMENT ÇA MARCHE ?

 

1. LA FORMATION DES CELLULES REPRODUCTRICES : Si les cellules de l'organisme des poules et des coqs possèdent 78 chromosomes, leurs gamètes (ovules et spermatozoïdes) n'en possèdent que la moitié, soit 39. En effet, lors de la formation des cellules reproductrices (la méiose), les paires de chromosomes sont divisées en 2. Chacune des deux cellules formées ne possèdent plus que 39 chromosomes : soit 1 seul de chacune des 39 paires. La distribution se fait au hasard.

 

2. LA FECONDATION RETABLIT LE NOMBRE DE CHROMOSOMES

Lors de la fécondation, l'union du spermatozoïde (39 chromosomes) et de l'ovule (39 chromosomes) rétablit le nombre normal de chromosomes dans la cellule-oeuf, soit 78.

Ainsi, pour chaque paire de chromosomes, et donc chaque allèle d'un gène, un exemplaire vient du père et l'autre de la mère. Les chromosomes d'une paire sont donc génétiquement différents.