L'Œuf bleu

Le bleu de la coquille

 

 

Les Araucanas sont non seulement d'excellentes pondeuses mais leurs œufs sont d'une couleur inhabituelle, de bleu à bleu-vert. Cette coloration bleue de l'œuf des Araucanas contribue largement à la notoriété de la race. 

C'est la totalité de la coquille qui est teintée. Elle est donc colorée dans la masse, à la différence des marans par exemple dont la coloration brun-rouge n'affecte que la cuticule, c'est à dire la couche superficielle de l'œuf.

Jusqu'en 2013 on ignorait l'origine de cette couleur atypique. Deux équipes, l'une chinoise et l'autre internationale, ont alors, coup sur coup, dévoilé la présence d'un rétrovirus dans le patrimoine génétique des Araucanas ainsi que dans le patrimoine génétique de poules chinoises pondant également des oeufs bleus. Les rétrovirus ont la capacité d'insérer leur patrimoine génétique au cœur de celui de leur hôte. Celui qui nous intéresse va conduire à la capture de la biliverdine, pigment biliaire, qui est un produit de la dégradation de l'hémoglobine. Cette biliverdine, intégrée dans la coquille de l'œuf, la teinte en bleu-vert.

Ce caractère codant le bleu de la coquille, noté 0, est localisé sur le chromosome 1. Il est dominant et autosomal, c'est à dire non lié au sexe : un coq ou une poule Araucana croisé avec un sujet d'une autre race, aux œufs blancs par exemple, donnera en première génération des poules pondant également des œufs bleu-vert.

Des études montrent également que la coquille des œufs bleus ou verts est plus épaisse que celle des œufs non bleus et qu'elle montre moins de micro-fêlures.

Source : Wragg D, Mwacharo JM, Alcalde JA, Wang C, Han J-L, et al. (2013) Endogenous Retrovirus EAV-HP Linked to Blue Egg Phenotype in Mapuche Fowl. PLoS ONE 8(8): e71393. doi:10.1371/journal.pone.0071393

 

Des dinosaures à la coquille d'œuf teintée

Ces œufs colorés seraient un héritage des dinosaures. En effet, en 2017, la paléobiologiste moléculaire Jasmina Wiemann de l’Université de Yale a publié la première preuve de coloration d’un œuf de dinosaure, faisant appel à une analyse chimique pour détecter deux pigments – la biliverdine bleu-vert et la protoporphyrine rouge-brun – dans les œufs d’un oviraptorosaure à bec-de-perroquet âgé de 70 millions d’années.

source : 

https://www.sciencemag.org/news/2018/10/dinosaur-eggs-came-many-colors-just-birds

gallery/img_3825

Intégration du pigment

L'œuf des poules voyage environ 26 heures dans l'oviducte et la coquille est formée en une vingtaine d'heures. Chez les Araucanas comme chez les autres races à œufs bleus, le pigment se dépose assez en amont et pendant que l'œuf voyage dans l'oviducte, la coquille est donc teintée dans la masse. 

Chez les poules qui pondent des œufs "chocolat" comme les marans, le pigment (protoporphyrine) se dépose tardivement dans le processus de constitution de la coquille. Il n'est donc pas intégré à la coquille mais reste superficiel. Les coquilles de ces oeufs sont blanches à l'intérieur. 

L'œuf d'Araucana pauvre en cholestérol : rumeur ou réalité ?

 

 

L'œuf d'Araucana, comme celui de la marans d'ailleurs, a la réputation d'être pauvre en cholestérol et riche en protéines. Cette réputation est elle fondée ?

Etant donné l'enjeu potentiel sur l'alimentation et la santé, un groupe de chercheurs américains a comparé à la fin des années 1970 les teneurs en protéines et en cholestérol d'œufs de poules Araucanas, de Leghorns blanches et de croisées, et ceci  sur une période de deux ans.

 

Résultats :

Taux de protéines :

Taux de protéines en pourcentage (mg. de protéines par g. d'œuf) :

Aucune différence n'a été constatée entre les œufs d'Araucanas et ceux des autres races, aussi bien pour le jaune que pour le blanc.

Taux de cholestérol :

 Les œufs d’Araucana contenaient des taux de cholestérol invariablement plus élevés (de 2 à 6,0%) sur une base mg./g. de jaune d’œuf que l’un ou l’autre des œufs du marché. 

Dans cette étude, les œufs d'Araucanas ne contenaient pas plus de protéines que ceux des autres races et leur taux de cholestérol était, contrairement aux idées reçues, légèrement plus élevé.

Source : 

Poult Sci. 1977 Sep;56(5):1636-40. Protein and cholesterol content of Araucana chicken eggs.

Somes RG Jr, Francis PV, Tlustohowicz JJ.

De nombreuses autres études plus récentes ont démontré que le taux de cholesterol des œufs bleus n'est pas plus important que celui des pondeuses industrielles mais qu'il est influencé par le mode de vie des pondeuses : le taux de cholesterol contenu dans le jaune des œufs de poules d'extérieur est plus faible que celui des poules en cage. Il est probable que cela soit dû à l'activité des poules d'extérieur : le mouvement consommant plus d'énergie, les poules d'extérieur disposeraient alors de moins de cholesterol à intégrer dans l'œuf.

A noter aussi que la proportion jaune/blanc de l'œuf est plus grande chez les poules d'extérieur que chez les pondeuses en cage.

Sources :

- https://www.canr.msu.edu/news/why_are_chicken_eggs_different_colors

- http://extension.illinois.edu/eggs/res04-consumer.html

- Sheridan , A. K. , C. S. Humphris, and P. J. Nicholls. 1982. The cholesterol content of eggs produced by Australian egg-laying strains. Br. Poult. Sci. 23:569–575.

Les idées reçues sur le cholestérol :

L’œuf est naturellement riche en cholestérol, et de ce fait il est soupçonné voire accusé d'augmenter le taux de cholestérol sanguin.

 

"Or, la plupart des études menées après cette mise en accusation ont démontré que l’apport de cholestérol alimentaire, notamment à travers une forte consommation journalière d’œufs (jusqu’à 3 par jour), n’a aucune influence sur la cholestérolémie de l’homme (pour près de 95 % de la population) et n’aurait donc aucune incidence négative sur le risque de maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, le cholestérol est un élément indispensable à la fabrication des cellules, des hormones et de la vitamine D. Enfin, l’organisme en bonne santé est capable de réguler naturellement le cholestérol : si l’alimentation en apporte en excès, sa production est limitée et son absorption est réduite".

source : http://www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Tous-les-dossiers/L-oeuf/Composition-en-nutriments-de-l-oeuf-lipides/(key)/1

gallery/img_3796
gallery/img_0540
gallery/img_8497