ORIGINE 

L'origine des Araucanas a été sujette à de nombreuses controverses avant que les choses ne deviennent plus claires. 

On sait maintenant que l'Araucana est une race de poules originaire du Chili central, élevée par les indiens mapuches. Différentes études montrent que l'Araucana proviendrait du croisement de deux races que les mapuches connaissaient depuis toujours et qu'ils maintenaient en semi-captivité : 

- La Collonca, sans queue et qui pondait des œufs bleus ou bleu-verts.

- ​La Quetra, Quetri ou Quetro, qui en plus de pondre des œufs de couleur bleu ou bleu-verts avait des oreillards ou toupets d'oreille.​

 

Les premiers registres littéraires existants correspondent à des chroniques datant du XVI ème siècle, donc postérieures à l'arrivée des conquistadors espagnols. Ils indiquaient que les mapuches élevaient une race de poule différente des races européennes (de façon erronée, on pensait qu'il s'agissait d'une hybridation entre l'espère Gallus gallus et Tinamus solitarius qui pond des oeufs très bleus).

La question s'est donc longtemps posée de savoir si les Araucanas existaient avant l'arrivée des espagnols sur le continent américain. 

Avant 2007, des scientifiques supposaient que les premiers exemplaires de la race aient pu être introduits, en provenance de Perse ou de Ceylan, par des pirates européens au début de la Conquête. D'autres pensaient qu'ils aient pu être apportés lors de migrations en provenance de Polynésie avant l'arrivée des européens. Cette dernière hypothèse s'est renforcée quand des anthropologues chiliens et néozélandais ont annoncé, en 2007, avoir découvert une cinquantaine d'œufs de poules dans le site archéologique de El Arenal, dans la péninsule d'Arauco, au centre du Chili.

L'analyse mitochondriale de ces œufs ainsi que celle des poules mapuches ont démontré qu'elles appartenaient effectivement à des espèces polynésiennes. La datation au Carbone 14 a prouvé que les poules de El Arenal arrivèrent dans cette zone au moins un siècle avant les espagnols. Cette hypothèse a été confortée par la découverte en 2010 dans l'ile Mocha, en face des côtes de la péninsule de Arauco au Chili de restes humains qui indiqueraient la possibilité de contacts très anciens des populations locales avec des populations de Polynésie.

 

gallery/maputxe_mapa

Dans l'état actuel des connaissances, il semble que nos Araucanas proviennent de poules élevées par des mapuches et qu'elles sont les descendantes de sujets apportés par des polynésiens.

gallery/img_0307